Le SOM Basket organisait le week-end dernier la première édition du tournoi Millau Basket Emotions. 31 équipes étaient inscrites dans les catégories U11 / U13 / U15 et U18 masculins et féminins, et se sont affrontées sur deux jours.

En plus de tous les matchs de basket, beaucoup d’animations étaient prévues en dehors. Gratuites ou payantes, ces animations étaient importantes pour se démarquer des tournois habituels. Une grande soirée était organisée le samedi soir, tous les participants ont joué le jeu et sont venus profiter d’un bon repas et de l’ambiance mise par le DJ à la salle des fêtes.

Au niveau de la compétition, les Millavois se sont distingués dans deux catégories : U15 et U17 masculins. Si les U15 masculins ont perdu la finale contre Miramas, les cadets ont quant à eux gagné la leur avec une démonstration d’adresse impressionnante de Gabriel Bourrel.

Les U15 filles finissent troisièmes de ce tournoi avec un beau parcours le dimanche. C’est le club de L’Isle-Jourdain qui a remporté cette catégorie.

L’équipe des U13 filles était majoritairement composée de joueurs surclassés, mais ça a permis au groupe de vivre une belle expérience sportive. Miramas à dominé cette catégorie.

Les U13 masculins ont eu plus de mal sur le week-end. Le niveau étant relevé, ils n’ont pas réussi à s’imposer. Genissieux a remporté le tournoi contre Aire-sur-la-Lys (62) au terme d’une belle finale.

Nos deux équipes U11 mixtes se sont vaillamment battues contre les équipes de Miramas, mais elles ont été dominées en termes de résultat sur ce week-end.

Au final, le SOM Basket est très satisfait de cette première édition. « Voir autant de sourires et d’ambiance pendant les finales nous rassure dans ce projet de créer un rendez-vous annuel pour le basket millavois », assurent les responsables du club.

Un grand merci à tous les bénévoles qui étaient nombreux pour faire de ce week-end une fête. Le club remercie ses partenaires qui ont permis que l’événement soit un succès et M. le maire pour sa présence lors de la remise des récompenses.

A l’année prochaine !